Beauty

NATUREL, CRUELTY FREE, ÉTHIQUE – COMMENT MIEUX CONSOMMER LA COSMÉTIQUE?

Ingrédients chimiques, appellations mystérieuses, tests sur les animaux, les produits de beauté sont souvent sujets à controverse. Néanmoins, il est possible de consommer la cosmétique de manière plus naturelle et plus éthique en sachant déchiffrer les étiquettes et aller plus loin qu’un logo sur un flacon. De quoi soulager sa conscience et souvent même son porte-monnaie!

cosmétique naturelle responsable écologie

Pour se rendre compte de ce qui se passe dans le gigantesque univers de la cosmétique, il est important de connaître les dessous de cette industrie. Eh oui, tout comme le monde du textile -et je vous invite à aller lire mon article sur la Fast Fashion pour en savoir un peu plus-, le monde de la beauté n’est pas tout rose non plus. Pensez-vous, par exemple, qu’en 2018 il soit encore légitime de tester des produits sur des animaux? Avec toutes les avancées scientifiques désormais connues, utiliser des lapins, des chiens ou encore des singes enfermés dans des laboratoires pour connaître les effets de tel produit sur notre corps devrait être inconcevable.

Néanmoins, c’est une idée absurde et pourtant courante pour de nombreuses enseignes –toutes celles présentes en Chine par exemple, qui est un pays qui oblige les tests sur les animaux avant commercialisation. Et non, ne pas le faire en France ou en Europe et le faire autre part ne rend pas l’acte acceptable. D’autant plus que les marques Cruelty-Free (sans cruauté, littéralement) fleurissent de jour en jour, une liste des marques à éviter est à retrouver ici. J’ajouterais également pour les personnes qui y croit encore (et je sais que ça existe pour en avoir rencontrer) que le test d’un dentifrice sur un animal par exemple, ne signifie pas lui brosser les dents avec amour, mais plutôt lui en injecter dans les yeux -pour une quelconque raison et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

A lire également: Ménage de Printemps: trier ses produits de beauté

cosmétique naturelle cruelty free

Ce point là étant clos, je vous pose la question suivante, pensez-vous qu’en 2018, après de nombreuses recherches, il soit encore normal d’intégrer des ingrédients controversés dans des produits destinés à être par exemple directement en contact avec notre peau? Dioxyde de titane, conservateurs, paraben, sulfate et j’en passe pour ne citer que les plus connus. Je conçois qu’ils puissent avoir des propriétés intéressantes, le premier servant par exemple à raviver une couleur dans un rouge à lèvres. Mais avec toutes les études qui sortent, les hypothèses de perturbateurs endocriniens, le fait qu’il y ait de plus en plus de cas d’eczéma, psoriasis, que notre peau soit de plus en plus réactive, ne sont-ce pas des signes qui pourraient nous pousser à repenser la cosmétique?

Je ne dis pas qu’il faut devenir parano et avoir peur de tout, simplement qu’en cosmétique aussi « moins c’est mieux ». Sans parler des produits chimiques intégrés sous forme de chiffres dans la liste des ingrédients ou encore de noms à rallonge pour nous empêcher de réfléchir -juste comme ça, sachez que E-120 par exemple correspond au rouge produit par une cochenille écrasée (miam) ou encore que les « paramines« , les « PEG » ou les « PPG » sont des dérivés de la pétro-chimie.

A voir en vidéo: 10 astuces pour trier son maquillage

produits naturels cosmétiques responsables

Est-ce qu’au final, il faut tout arrêter et passer uniquement au bio? Non. Déjà pour commencer parce que le bio est plus ou moins réglementé et que certains produits seront autorisés et ensuite parce que malheureusement, on ne peut pas s’y fier à 100% non plus. Business is business n’est ce pas? Quelles alternatives alors? Je vous disais tout à l’heure « moins c’est mieux » et c’est ma réponse à cette question. Un beurre de karité, de cacao, une huile de coco… tout cela prend soin aussi bien des cheveux, que du corps ou encore du visage -tout en adaptant le produit à nos besoins.

Vive les plantes et les DIY de plus en plus nombreux sur Internet qui nous permettent de devenir de vrais apprentis sorciers. Faire soi-même c’est gratifiant et on sait exactement ce qu’il y a dans notre flacon. On réduit ses déchets, ses dépenses et au passage on abîme moins sa peau, la planète et on prend soin des animaux! -Et si besoin, on apprend à lire les étiquettes, après tout, la cosmét(h)ique, c’est pas si compliqué!


Êtes-vous habitué(e)s à lire les étiquettes?
Êtes-vous plutôt DIY ou inconditionnel d’une marque?

 

Un commentaire sur “NATUREL, CRUELTY FREE, ÉTHIQUE – COMMENT MIEUX CONSOMMER LA COSMÉTIQUE?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s